Expulsions ou rafles ?

Publié le par martine

A Montreuil, un camp de Roms a été évacué samedi par les forces de l'ordre. La soixantaine de personnes concernées ont passé la nuit dans un gymnase de la municipalité. « Une solution provisoire », précise la ville qui dénonce la politique actuelle du gouvernement. Et des voix s'élèvent également au sein de la majorité.*

 

Parmi les réactions, celle du député UMP villepiniste de l’Hérault Jean-Pierre Grand qui estime que “cette politique de démembrement des camps illégaux tourne à l’ignoble  : “Peut-on être un député de la République et laisser faire cela sans réagir quand on découvre que les forces de l’ordre, intervenant très tôt le matin, trient les familles, les hommes d’un côté, les femmes et enfants de l’autre, avec menace de séparer les mères et les enfants ?. Tous les Républicains ne pourront que condamner ces méthodes qui rappellent les rafles pendant la guerre.” **

 

* Rue 89

** France Info

 

 

Face à face tendu à Montreuil entre les forces de l'ordre et les Roms qui viennent d'être expulsés d'un bâtiment, le samedi 14 août 2010.

 

Lorsqu'ils sont venus chercher les roms
Je me suis tu, je n'étais pas rom
Lorsqu'ils sont venus chercher les communistes
Je me suis tu, je n'étais pas communiste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes
Je me suis tu, je n'étais pas syndicaliste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs
Je me suis tu, je n'étais pas juif.
Puis ils sont venus les anti-sarkosistes
Et il ne restait plus personne pour protester.

D'après le poème de Martin Niemöller

Publié dans Colères

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P


Un remake du film "la Rafle". Je suis perdue, écoeurée, dégoûtée. Mais la population française, dans le sens le plus large du mot, va bien finir par se lasser de faire le jeu des voyous ?!?
Ce n'est pas possible de rester indifférent devant tant de monstruosité et d'ignominie, non ce n'est pas possible...


Et on nous endors avec ces connards de footeux, riches à crever et dont je me moque royalement.


Et merde...



Répondre
M


J'espère que nous sommes de moins en moins nombreux à dormir !



L


C tout à fait ça !


ça rappelle de mauvais souvenirs et petits pas par petits pas on y arrive et dire que je me demandais comment Hitler et ses sbires avaient pu aller si loin et comment on les avait laissé faire,
je commence à comprendre...........................



Répondre
M


Oui et ça flanque une sacrée trouille, tu crois qu'on va laisser faire ?



L


Toi ! Alors ne craque pas !



Répondre
M


Trop tard !



J


si! ...il reste les lâches..



Répondre
M


Oui... justement !



N


Groumph...



Répondre
M