Heureusement il y a François...

Publié le par martine

Pour tous ceux qui, comme moi, avait décidé de ne plus écouter France-Inter et avait oublié que le vendredi était le jour de François Morel, petite cession de rattrapage, histoire de se remonter le moral ! 

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> <br /> tu as raison, mais je me prive, tant pis, c'est ca pour Lodéon et Calvi, mais non, je n'accepte pas cette manière de faire. Je vivrais sans France inter pi ché tout<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> De toutes façons c'est les vacances, on verra bien à la rentrée...<br /> <br /> <br /> <br />
:
<br /> <br /> j'ai suivi ma petite cession de rattrapage ! espérons que François ne soit pas sur un siège éjectable !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ils n'oseront pas le virer, par contre lui...<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Ce cher François. Il n'a pas pris la grosse tête et de sa voix tranquille il assène de sacrées vérités, comme ça, mine de rien. Pour Val, c'est vrai qu'il est devenu très con. Mais il reste<br /> Cavanna pour l'esprit Charlie Hebdo...<br /> <br /> <br /> Bises et bon dimanche<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Heureusement qu'il y a encore des incorruptibles !<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> Je ne crois pas que Coluche aurait mal tourné. Comme tout le monde, il aurait pu perdre son génie du mot bien placé, mais il se foutait trop de l'argent pour risquer de virer con.<br /> Et il s'était fait lui-même la plus belle Légion d'honneur possible avec les Restos.<br /> Il était trop givré pour pouvoir être acheté. Et (comme il le disait) personne a dit combien...<br /> En écho à ta réponse à Prunelle:<br /> Il ne faut jamais démissionner sur le mot Liberté. On l'a conquise, on la garde et on l'utilise, quoi qu'ils en pensent. Charge à ceux qui veulent nous en priver de le faire, mais ne jamais être<br /> complice de cette forfaiture.<br /> La force du Sarkozisme, c'est la servilité et l'autocensure.<br /> La Liberté peut devenir chère et précieuse, mais elle ne sera rare que si nous l'acceptons dans notre tête.<br /> On a un avantage sur la période 40-45: la peine de mort est abolie, on ne tue plus les colleurs d'affiches (du moins, pas légalement).<br /> Pour l'égalité, on garde ce qu'on peut et on ne cesse de revendiquer le reste.<br /> Pour la fraternité, dans le sens "Aller", çà ne dépend que de nous-même.Et le retour arrive plus souvent qu'on croit.<br /> <br /> Pour Val et Hees (je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours envie d'écrire Hess(avec un double S). Il n'a pas un peu bidouillé son patronyme?). Donc pour ces deux-là, on peut écrire régulièrement à<br /> France-Inter pour réclamer le retour des deux autres....<br /> Vu l'ambiance déjà glauque à FI, ils finiront peut-être à Ste-Anne,....<br /> Un bon dimanche.<br /> Blutch.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci à toi de me remonter le moral <br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> France Culture ? ... ou Rires et Chansons ? <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Euh France-Culture c'est pas aussi Radio France ? Et puis il reste aussi Radio nostalgie... <br /> <br /> <br /> <br />